Nicolas Gaudemet reçoit le Prix Jules-Renard à la SACD, et est intronisé membre de l’Académie Alphonse-Allais

https://twitter.com/NicolasGaudemet/status/1188499450324500480

« Une innovation », « un format radicalement différent de ce que l’on connaît avec les livres audio et les podcasts », « j’ai dévoré ce roman comme une série télé », Delphine Sabattier, B-Smart TV

Nicolas Gaudemet reçu par Delphine Sabattier pour la série audio La Fin des idoles
Nicolas Gaudemet reçu par Delphine Sabattier pour la série audio La Fin des idoles

https://www.bsmart.fr/video/282-smart-tech-emission-23-juillet-2020

https://www.bsmart.fr/video/285-smart-tech-meilleurs-moments-23-juillet-2020

« Un genre littéraire totalement nouveau mêlant roman et philosophie », « J’ai tout de suite été séduite », Les.livres.de_m

« Impressionnant », Chaque.livre.est.une.fete

View this post on Instagram

Avec ce projet très ambitieux de mettre les neurosciences en perspective avec la psychanalyse, le premier roman de Nicolas Gaudemet est impressionnant. Le moins que l’on puisse dire c’est que Nicolas Gaudemet ne survole pas le sujet, on a la certitude que l’auteur s’est profondément documenté. Il nous met face à deux théories qu’il met en lumière dans ce roman extrêmement inventif et original, aux tiroirs multiples. Derrière l’apparente légèreté de la télé-réalité se cache un immense désir, celui d’être une célébrité au milieu de la société du spectacle. Puisse-ce donc ce désir être l’objectif ultime d’une vie ? Dans sa nouvelle émission, les neurosciences pourraient renverser la psychanalyse, ce que tente d’expérimenter l’animatrice de télé, une vraie scientifique ambitieuse. Pour combattre les pulsions elle croit aux neurostimulateurs, ces dispositifs médicaux qu’en tant que scientifique elle développe en parallèle de son émission au sein d’un laboratoire, rejetant ainsi les théories des psychanalystes habitués à accompagner ces émissions de télé-réalité… On assiste à un combat entre la présentatrice et un docteur très médiatique adepte de méthodes psychanalytiques pour étudier le désir de « célébrité ». L’auteur nous entraîne dans les méandres du cerveau parfois difficile à appréhender. Tous les personnages sont solides et bien campés, ils rappellent des personnalités bien connues pour certains. Ils sont au centre d’une guerre des chaînes télévisées, et de batailles diaboliques d’idées sur la maitrise des désirs. Jeux de pouvoirs, de relations…Les enjeux ? L’audience un peu, la célébrité beaucoup. Qu’en est-il du projet initiale de Nicolas Gaudemet ? Avant garde ou foutaise ? #nicolasgaudemet #lafindesidoles #tohubohu #editionstohubohu #psychanalyse #téléréalité #idole #neuroscience #rentreelitteraire2018 #rl2018 #media #celebrites #premierroman #roman #litterature #bookstagram #jaimelire #livreaddict #lecturedumoment #bookaddict #lecture #livrestagram

A post shared by Chaque livre est une fête (@chaque.livre.est.une.fete) on

Affiches en linogravure réalisées par les 2ndes 7 du lycée Charles Nodier de Dole dans le cadre du Prix L’Échappée littéraire

« Nicolas Gaudemet fait voisiner Jung et Nabilla avec une aisance stylistique jubilatoire », Tara Lennart, BookaliciousTV

View this post on Instagram

La fin des idoles. @nicolasgaudemet @tohubohu.paris Andy Warhol l’avait prédit : tout le monde voudrait un jour avoir son 1/4 d’heure de célébrité. Au regard d’un quotidien saturé par les écrans, sa maxime était bien prémonitoire. Dans cette dystopie (qui n’est pas sans rappeler les thématiques de « Glamorama » de BEE et « Cortex » d’Ann Scott) neurosciences et psychanalyse s’affrontent, elles aussi, dans ces nouveaux jeux du cirque que sont les émissions de télé, autour de Paloma, ancienne starlette de téléralité qui sombre dans l’oubli et la dépression… Qui gagnera la bataille, et à quel prix ? Premier roman fin et pertinent, « La Fin des Idoles » décrit un monde bien familier et pointe son exhibitionnisme maladif avec justesse. L’auteur évite les clichés et livre une vision philosophique de cette société du spectacle que nous critiquons tout en la nourrissant de notre plein gré. Fin analyste de l’époque Nicolas Gaudemet fait voisiner Jung et Nabilla avec une aisance stylistique jubilatoire. #litteraturefrancaise #livre #instabook #litterature #livreaddict #livrestagram #lecturedumoment #lecture #lafindesidoles #nicolasgaudemet

A post shared by Bookalicious (@bookalicioustv) on

Superbes rencontres avec les lycéens dans le cadre du Prix l’Échappée littéraire

La Fin des idoles sélectionné pour le Prix Échappée littéraire des lycéens 2019 avec 3 autres romans

La Fin des idoles de Nicolas Gaudemet sélectionné pour l’Échappée littéraire des lycéens 2019 : avec 3 autres romans, il sera étudié par 30 classes de lycées pendant l’année scolaire.

http://artsculture.ac-dijon.fr/spip.php?article176

« Hyper intéressant ! », « hyper dynamique ! », leslecturesdemoe

View this post on Instagram

🎧 L E C T U R E A U D I O 🎧 ▫️ ▫️ La semaine dernière, je me suis laissée tenter par une nouvelle lecture audio… sous un format un peu différent, mais hyper interessant ! Il s’agit de l’adaptation du roman La fin des Idoles en série audio : 7 épisodes d’une dizaine de minutes chacun. Ce n’est pas une narration comme nous en avons l’habitude avec les livres audio, il n’y a que des dialogues, et des musiques / bruitages / sons, pour mettre bien dans l’ambiance. Et ça marche ! Chaque épisode donne envie d’écouter le suivant, j’ai été agréablement surprise ! ▫️ ▫️ J’ai trouvé cette écoute hyper dynamique ! On y suit Paloma, une jeune fille prête à tout pour être connue. Elle se fait d’ailleurs remarquer dans une émission de télé-réalité, qui pousse de jeunes gens au-delà de leurs limites, juste pour « devenir célèbres ». Parce qu’ aujourd’hui, pour être connu, il ne suffit que de cela. Inutile d’avoir un talent particulier quand on peut juste participer à une émission. Jusqu’où les gens sont-ils prêts à aller ? Indignée par l’importance de la célébrité pour certains jeunes, une jeune femme spécialisée en neurosciences tentera de renverser la société médiatique et de changer la vision du monde. Un roman réaliste qui traite de la société moderne, et une mini série audio super intéressante ! ▫️ ▫️ Que pensez-vous des livres audio? Ça vous tente ? 🙂 ▫️ ▫️ #lafindesidoles #nicolasgaudemet #prixjulesrenard2019 #tohubohueditions #livreaudio #lectureaudio #roman #litterature #livre #book #lecture #leslecturesdemoe #instabook #instalivre #bookstagram #livrestagram #bookworm #booklover #bookaddict #passionlivre #chronique #chroniquelitteraire #passionlitterature #passionlecture @nicolasgaudemet @tohubohu.paris @youboox_officiel

A post shared by Maureen 📚☕️🌺 (@leslecturesdemoe) on

« Entre Saint-Simon et Bret Easton Ellis, l’auteur trempe sa plume dans l’acide avant de rattraper ses personnages avec bienveillance. Un délice d’acuité ! », Xavier Couture, ancien directeur général délégué de France Télévisions

« Super roman », Fabien Marchesini, Déclic

Interview Paloma Vitiello

On a parlé de la société du futur avec l'alter ego de Nabilla Benattia dans le super roman La Fin des Idoles ???? #InstantWTF

Publiée par Déclic sur vendredi 4 mai 2018

 

ACHETER : choisir une librairie